polar erika navilles journal création

Polar?

Perdue dans les Bois-Noirs, un polar?

Quand j’ai commencé à écrire, je ne me suis pas posé la question du genre.

J’avais l’intention d’écrire sur des secrets de famille, sur la relation conflictuelle entre un père et sa fille. Et sur la forêt, sa puissance positive et négative.

Très vite, les genres du polar et du thriller se sont imposés à moi. Le père, Christophe Roche, lieutenant de gendarmerie, enquête sur une noyade qui lui rappelle son lourd passé.

Quand Lucie, sa fille, fuit dans la forêt, menacée, le suspense du thriller prend le pas sur l’enquête policière. Certains de mes lecteurs ont d’ailleurs défini mon roman comme un thriller psychologique.

D’autres genres émergent. L’histoire est ancrée dans la ruralité et le territoire d’Auvergne. C’est donc un roman du terroir ou régional. Un rural noir.

Même s’il traite d’écologie, ce n’est pas un éco-polar dans la mesure où l’enquête n’est pas liée à la protection de la nature.

Pourtant, la forêt est au cœur de ce polar. Elle influe sur les personnages. S’agit-il de nature writing ?

Perdue dans les Bois-Noirs brouille les genres et cela le rend difficile à définir.

C’est juste un roman humaniste.

« Le roman policier est-il un genre dans la littérature ou une façon d’écrire hors littérature ? »

Alain Demouzon, Entretien avec Jacques Jaubert – Mai 1980

« Le cinéma policier, tout comme le roman policier, est le meilleur reflet de l’époque à laquelle il est tourné. »

François Guérif, Du polar

Perdue dans les Bois-Noirs, un polar humaniste qui vous plonge au cœur de la forêt!

Lire les avis de lecteurs sur ce polar.

Abonnez-vous à la Newsletter pour suivre l’actualité de ce roman. Retrouvez Erika Navilles sur les réseaux sociaux. Erika Navilles | Facebook.

4 réflexions sur “Polar?”

  1. Ping : Roman régional - ERIKA NAVILLES

  2. Ping : Bois-Noirs - ERIKA NAVILLES

  3. Ping : Dialogues - ERIKA NAVILLES

  4. Ping : Création - Erika NAVILLES

Les commentaires sont fermés.