écrire en ateliers - Erika Navilles - Journal création écriture

Écrire en ateliers

J’anime depuis une dizaine d’années des ateliers d’écriture auprès d’adolescents entre onze et seize ans.

« Le désir d’écriture, à savoir la curiosité de soi-même et du monde, est en chacun. Suffit de le réveiller. »

François Bon

Ils lisent des fictions appartenant au genre qu’ils vont écrire. Ils échangent et partagent leurs lectures. Repèrent les codes du genre. Son vocabulaire, ses personnages-types, sa structure.

Ils écrivent seuls ou à plusieurs. À la main ou sur le clavier d’un ordinateur. Ils lisent leurs textes à haute voix ou se les échangent.

Puis, ils corrigent, éditent et publient leurs textes en ligne et dans une petite collection de livres papier qu’ils sont fiers de présenter à leur famille.

Je suis toujours impressionnée de la facilité avec laquelle ils s’approprient les codes d’un genre pour parler d’eux et interroger le monde qui les entoure. J’aime quand ils dévient les attentes d’un genre, par le mélange des styles et des thèmes, en lien avec ce qu’ils apprécient.

J’aime la spontanéité de leur plume. Ils ne s’embarrassent ni de supprimer les clichés ni de respecter les codes de la langue. Leur écriture prend parfois un tour poétique inattendu. Elle est inspirante.

Ces ateliers d’écriture les amènent à la lecture. Ils lisent pour écrire. Ils écrivent pour lire.

J’espère qu’ils continueront à écrire. Ces expériences serviront peut-être de déclic à de futurs auteurs.

« Plus vous lirez, moins vous courrez le risque de vous ridiculiser avec votre plume ou votre traitement de texte. »

Stephen King, Écriture : Mémoires d’un métier

Perdue dans les Bois-Noirs, un polar humaniste qui vous plonge au cœur de la forêt!

Lire les avis de lecteurs sur ce polar.

Abonnez-vous à la Newsletter. Contact. Erika Navilles | Facebook.

2 réflexions sur “Écrire en ateliers”

  1. Ping : Déclic - ERIKA NAVILLES

  2. Ping : Écrire pour les autres - ERIKA NAVILLES

Les commentaires sont fermés.