style - Erika Navilles - Journal création écriture

Style?

Je ne pense pas avoir de style.

Au début de l’écriture, je laisse les mots jaillir sans les brider. Ils étaient souvent là depuis longtemps. Je cherche juste à ce qu’ils se rapprochent le plus possible de la sensation que je veux exprimer.

Je me méfie des métaphores. Quand elles surgissent au détour du chemin, je les laisse vivre, si elles ne trahissent pas. S’il ne s’agit pas d’images prêtes à l’emploi.

Ensuite, je réécris jusqu’à ce que le texte coule. Je le lis à voix haute. Si ma langue fourche, c’est que les mots butent. Il faut reprendre le paragraphe.

Je ne crains pas l’âpreté d’une phrase courte. Surtout si elle retranscrit physiquement ce que vit le personnage. Son cœur qui bat à se rompre. Le manque de souffle.

Je rabote les phrases. Remplace des mots. Inverse les propositions. Déconstruis les paragraphes. Détourne les expressions. Ajoute des bribes. Déplace des pans entiers du texte d’un chapitre à un autre.

Je suis rarement satisfaite du style que prennent mes phrases. C’est toujours perfectible mais à un moment il faut bien s’arrêter.

J’aimerais pouvoir publier un texte sans fin. Que je pourrais modifier à l’infini. C’est un fantasme que doivent partager beaucoup d’écrivains.

« Le style, c’est l’oubli de tous les styles. »

Jules Renard, Journal – 7 Avril 1891

« La première qualité du style, c’est la clarté. »

Aristote

Perdue dans les Bois-Noirs, un polar humaniste qui vous plonge au cœur de la forêt!

Lire les avis de lecteurs sur ce polar.

Abonnez-vous à la Newsletter. Contact. Erika Navilles | Facebook.

1 réflexion sur “Style?”

  1. Ping : Création - Erika NAVILLES

Les commentaires sont fermés.