je ne lis plus de fiction - Erika Navilles - Journal de création écriture

Je ne lis plus de fiction

Grande lectrice dans l’enfance et l’adolescence, j’ai eu un passage à vide après mes études de lettres. À force de décortiquer les textes littéraires, je n’arrive plus à lire par plaisir. Je ne lis plus de fiction.

Je n’arrive plus à me plonger dans les histoires, à m’attacher à des personnages que je ne comprends plus, dès lors qu’ils ne me ressemblent pas. Les seules fictions qui me conviennent encore sont celles des films et des séries. À condition qu’elles soient bien jouées. L’image ne me semble pas tricher.

Je lis encore, mais uniquement des non-fictions. De la philosophie, de la psychologie, de la sociologie. Je ne regrette pas ces lectures qui m’ont aidée à mieux me connaître, à mieux comprendre le monde et les autres.
L’été, je parviens à lire les bestsellers de l’année, mais il faut vraiment que j’aie la tête vide, que le soleil brille et que j’aie du temps devant moi. Dès la rentrée, j’arrête de lire en dehors de ce qui m’est indispensable pour mon métier.

Je ne lis plus de fiction.

Je pense ne plus en être capable.

« Ne plus lire depuis longtemps, c’est comme perdre un ami important. »

Proverbe chinois

Perdue dans les Bois-Noirs, un polar humaniste qui vous plonge au cœur de la forêt!

Lire les avis de lecteurs sur ce polar.

Abonnez-vous à la Newsletter pour suivre l’actualité de ce roman. Retrouvez Erika Navilles sur les réseaux sociaux. Erika Navilles | Facebook.