Sources inspiration Erika Navilles - Suspense et nature - Polar

Inspiration

Voici mes sources d’inspiration en images. Romans et paysages.

Paysages qui m’inspirent…

« Marcher dans la nature, c’est comme se trouver dans une immense bibliothèque où chaque livre ne contiendrait que des phrases essentielles. »

Christian Bobin

J’ai pris les clichés de cette page lors de mes nombreuses promenades dans la nature, en Auvergne ou ailleurs. Je me souviens de tous ces lieux que j’ai traversés. Des sensations ressenties.

De la lumière changeante du jour. De la fraîcheur de l’air sous l’ombre des arbres, quand la route est encore givrée, à la chaleur qui tombe du ciel entre les cimes des sapins, lors des longs mois d’été.

Des parfums de la forêt. L’odeur de la résine et de l’humus du sous-bois. Celle des champignons, de la mousse et des feuilles mortes qui pourrissent à l’ombre des arbres.

Les bruits qui m’ont parfois inquiétée. Le bruissement des branches. La craquement d’un tronc fendu qui se balance. Les bruits qui m’ont émerveillée. Le clapotis de l’eau d’un ruisseau. Les chants des oiseaux provenant de toute part, si variés qu’on croirait les voir. Les rencontres que j’ai pu faire avec un animal sauvage ou un chien de ferme.

Je me souviens de l’humeur dans laquelle je me trouvais avant de m’enfoncer dans la forêt. Du sentiment profond de communion avec la nature que je trouvais sous les sapins.

Ces lieux sont pour moi une réelle source d’inspiration. Quand je parcours ces paysages isolés, seule, je pense à tout ce qui pourrait arriver dans ces lieux. À ce que je pourrais trouver au détour d’un chemin…

Un animal sauvage, une ferme abandonnée, un homme avec un fusil, un corps noyé…

Parfois je me fais peur en imaginant ce qui pourrait arriver…

Voici tous les lieux qui m’ont inspiré le roman Perdue dans les Bois-NoirsErika Navilles. Ce polar a remporté le Prix du Premier roman de la ville de Mennecy 2024, et est sélectionné pour le Prix Lucien-Gachon 2025.

Aquarelles

Ces paysages de mon enfance nourrissent mon imaginaire depuis longtemps. Quand j’ai peint ces aquarelles des monts du Forez, je ne savais pas encore que j’écrirai des années plus tard sur les Bois-Noirs de mon enfance…

Les forêts du Canada

Bientôt des photographies de Vancouver, de ses grands buildings, de sa baie, de ses parcs, de la montagne, des fjords, de la nature sauvage ou contrainte. Sources d’inspiration pour le thriller psychologique North-Vancouver, à paraître bientôt aux Editions Alter Real, dans la collection Real Suspense.

Couverture provisoire

Abonnez-vous à la Newsletter pour découvrir l’actualité de ces deux romans.